CCPL47 Environnement et agriculture

Episode 7 – Lorsque le désherbage est inévitable

Le 7e épisode de la série « Mon jardin nature zéro déchet vert » : désherbage mécanique, thermique, naturel

Le désherbage mécanique

✔ Le désherbage manuel et la binette constituent les outils idéaux pour désherber mécaniquement votre jardin en faisant un peu d’exercice physique ! Sachez qu’il existe également des binettes électriques.

✔ Pour les allées en castine il existe aussi de petits motoculteurs équipés de lames qui réaliseront ce travail mécanique à moindre effort.

Le désherbage thermique

Son efficacité est souvent contestée car l’utilisation de cette technique de désherbage nécessite le respect de certaines règles :

✔ Une utilisation au bon stade (plantules et jeunes plants)

✔ En respectant une certaine distance de la plante

✔ En bonnes conditions climatiques (pas d’humidité, pas de vent)

✔ Nombre de passages plus important qu’avec les désherbants chimiques

✔ Provoquer un choc thermique au végétal et non pas un brûlage en restant seulement 1 à 2 secondes sur le végétal

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-7.png.

Les substances naturelles

Désherbage entre les dallages des allées, terrasses, cour, … Vous pouvez utiliser :


✔ l’eau de cuisson féculents (pâtes, pommes de terres, riz)

✔ un mélange à base de Vinaigre blanc et savon noir (+ sel) :

pour 1 L de vinaigre, ajoutez 2 c. à c. de savon noir liquide ; diluez dans un pulvérisateur et pulvérisez les mauvaises herbes le matin lors d’une journée chaude

✔ les produits dits de « biocontrôle »
Dans le commerce nous pouvons trouver des désherbants et anti-mousse à base d’acide pélargonique (ou acide nonanoïque) extrait de l’huile de colza. Attention ce sont des produits de contact strict non sélectif. Ils doivent être appliqués par temps sec et ensoleillé pour avoir une bonne efficacité.